Flash Info
WB.jpg

LA CARRIERE DE WILFRIED BONY

BONY WILFRIED né en Côte d'Ivoire à Bingerville, d'un père enseignant et d'une mère employée d'administration1, et passe une grande partie de son enfance au Plateau et à Abobo. Durant son enfance, il joue au football dans les rues avant de participer à diverses coupes scolaires. Il rejoint enfin la "Cyril Domoraud Academy" dans sa ville natale et y reste trois années.

Carrière en club

Débuts à Issia Wazi

En 2005, BONY WILFRIED termine sa formation de Cyril Domoraud Academy et se voit offrir un premier contrat professionnel à seulement 17 ans au Issia Wazi, en première division ivoirienne1. Durant la saison 2006, il aide son club à remporter la Coupe de Côte d'Ivoire, puis, la saison suivante, termine finaliste de la même compétition. Grâce à ses performances, BONY WILFRIED se fait remarquer par Francis Kacou, qui devient alors son agent1. En 2007, Kacou lui obtient un test de trois semaines avec le club anglais de Liverpool. L'essai n'aboutit pas, BONY WILFRIED étant jugé trop jeune, et il retourne ainsi dans son pays natal. Plus tard, il effectue un deuxième test en Europe, cette fois au AC Sparta Prague. BONY WILFRIED convain le club TCHEQUE et rejoint alors son équipe B en prêt pour la saison 2007-2008, avec laquelle il remporte la BOHEMIAN FOOTBALL LEAGUE.

SPARTA PRAGUE

BONY WILFRIED signe officiellement pour le SPARTA PRAGUE lors de la saison 2008-2009 et marque trois buts en seize matchs. Pour la saison 2009-2010, il marque neuf buts alors que le club remporte la GAMBRINUS LIGA

Après avoir marqué 17 buts durant la première partie de la saison 2010-20115, dont cinq en six apparitions en LIGUE EUROPA  ,BONY WILFRIED signe pour le CLUB NEERLANDAIS VITESSE ARNHEM en janvier 2011

 

VITESSE ARNHEM

BONY WILFRIED avec le Vitesse. Bony signe un contrat de trois ans et demi avec le Vitesse Arnhem pour un montant 4,1 millions d'euros et marque dès ses débuts dans une victoire 2 à 0 lors d'un derby face à DE GRAAFSCHAP, le 20 février 2011

Pour sa première saison complète aux Pays-Bas, BONY WILFRIED marque à 12 occasions en Eredivisie et termine meilleur buteur de son club ainsi que dans les dix meilleurs buteurs du championnat11. En février 2012, il signe une extension de contrat le liant au club jusqu'en 2015 afin de mettre fin aux rumeurs de transferts le concernant

Durant la saison 2012-2013, BONY WILFRIED enchaîne les bonnes performances, marquant notamment deux buts lors de la première victoire en onze ans de Vitesse face à l'Ajax Amsterdam à l'Amsterdam Arena13. Il marque le premier triplé de sa carrière face à Heerenveen le 6 octobre 2012 lors d'un match nul 3 à 314, et réédite l'exploit face à Heracles Almelo pour une victoire finale 5 à 3 en février 201315. Il termine la saison avec un total de 31 buts en 30 matchs et reçoit la Chaussure d'Or de meilleur joueur du championnat néerlandais

 

 

SWANSEA CITY

Le 11 juillet 2013, BONY WILFRIED est transféré à Swansea pour la somme de 13,9 millions d'euros et devient le joueur le plus cher de l'histoire du club gallois16. Il y porte le numéro 10 avec le nom "Wilfried" dans son dos17, et il fait ses débuts avec son nouveau club lors d'un match de pré-saison face à ADO La Haye, match gagné 1 à 0 par Swansea BONY WILFRIED voit d'abord son permis de travail refusé avant d'être accepté le 23 juillet

BONY WILFRIED joue son premier match en compétition officiel avec Swansea le 1er août en Ligue Europa face à Malmö FF, et marque un doublé en deuxième mi-temps pour une victoire 4 à 0 Le 28 novembre, il se blesse à la cuisse lors d'un match de poule de la Ligue Europa face au FC Valence et fait son retour à la compétition le 15 décembre, face à Norwich City.

Le 1er janvier 2014, BONY WILFRIED marque deux buts face à Manchester City lors d'une défaite 3-2 et célèbre ses buts en dévoilant un t-shirt sur lequel est écrit "RIP Anouk" (Repose en paix Anouk). Il expliquera plus tard lors d'une interview qu'il a dédié ses buts à son amie qui est morte d'un cancer quelques jours avant le match. Quatre jours plus tard, pour le troisième tour de la FA Cup, il marque un but de la tête à la 90e minute et élimine Manchester United de la compétition, et marque ainsi ce match comme la première victoire de Swansea City à Old Trafford de son histoire.

Sa première saison au pays de Galles s'avère être un véritable succès, et il termine l'exercice avec un total de 25 buts toutes compétitions confondues en 48 matchs. Le 7 novembre 2014, il est nominé au titre de joueur africain de l'année aux côtés de ses compatriotes Yaya Touré et Gervinho, et il termine 2014 en tant que meilleur buteur de Premier League sur l'année civile avec 20 buts.

MANCHESTER CITY

En janvier 2015, alors qu'il est en stage de préparation pour la Coupe d'Afrique des nations avec la Côte d'Ivoire, BONY WILFRIED signe un contrat de 4 ans et demi pour Manchester City. Selon la presse anglaise, le montant du transfert s'élève à 32,5 millions d'euros, et peut atteindre les 36,5 millions d'euros grâce aux bonus, ce qui fait de Bony le footballeur africain le plus cher au monde. C'est aussi la plus grande somme encaissée par Swansea City pour un transfert, battant les 19 millions d'euros de la vente de Joe Allen à Liverpool en 2012. À Manchester City, Bony porte le numéro 14, précédemment occupé par le milieu de terrain espagnol Javi García.

BONY WILFRIED fait ses débuts pour le club mancunien le 21 février 2015, face à Newcastle United.

 

CARRIERE EN SELECTION

 

BONY WILFRIED avec les Éléphants en novembre 2012.

Alors qu'il évolue au Sparta Prague, Bony reçoit une offre afin de recevoir la nationalité tchèque et de jouer pour l'équipe de République tchèque, offre qu'il a refusé au dépend de son pays natal

Bony est sélectionné pour la première fois avec la Côte d'Ivoire en 2010, et fait ses débuts en rentrant à la 80e minute d'un match face au Burundi à la place de Gervinho.

En 2012, il est sélectionné pour participer à la Coupe d'Afrique des nations, durant laquelle il marque un seul but, face à l'Angola durant la phase de groupe.

Bony fait partie des 23 joueurs sélectionnés pour participer à la Coupe du monde 2014 au Brésil. Il marque deux buts durant la compétition, un d'une reprise de la tête face au Japon, et l'autre face à la Grèce après être rentré en jeu durant la seconde période. Malgré sa contribution, son pays est éliminé dès la phase de groupe.

Lors de la Coupe d'Afrique des nations 2015, il marque un doublé face à l'Algérie et envoie ainsi son pays en demi-finale de la compétition et même en finale. La Côte d'Ivoire en sort vainqueur face au Ghana après des une période de tirs au buts

 

AFRIQUE SPORT INFO